Chargement...

Le droit de la famille et des personnes

Accueil / Le droit de la famille et des personnes

Le droit de la famille et des personnes

La loi du 26 mai 2004 a réformé en profondeur les différentes procédures de divorce. Son objectif est de les simplifier, les rendre plus efficaces et moins conflictuelles. Elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2005. Dans les cas où la loi ancienne a vocation à s’appliquer, les époux peuvent néanmoins utiliser les passerelles pour adopter une des nouvelles procédures prévues par la Loi.

Depuis le 1er janvier 2017, la loi donne la possibilité aux personnes de divorcer par consentement mutuel par acte d’Avocat.

L’Avocat est là pour défendre ici un certain nombre de principes et de règles :
> Les enfants ont toujours droit à leur père et mère.
> Le divorce ou la séparation ne doivent jamais remettre en cause ces liens essentiels père-mère-enfant.<
> Les droits des pères, les droits des femmes doivent être défendus et protégés.
> Tout enfant souffrant de la séparation d’avec son père ou sa mère, ne doit plus vivre la séparation de ses parents comme une violence lorsque la famille se sépare.

Maître Léa LANGOMAZINO vous guide et vous conseille dans cette matière, lorsque vous rencontrez un différend avec un membre de votre famille, mais également lorsque vous souhaitez protéger vos intérêts ou ceux de vos proches.

Droit de la famille

Le droit de la famille est l’une des branches du droit privé qui touche n’importe quelle personne à un moment donné dans sa vie et qui s’articule autour de la protection de la famille et des droits de chacun.

Il concerne soit : > les liens d’alliance (relations entre époux, concubins, personnes pacsées) et régit notamment les règles relatives au mariage, au PACS, au concubinage et au divorce.
> les liens de parenté entre ascendants et descendants, tels que les parents et leurs enfants. Il fixe ainsi les règles de filiation, d’adoption, de l’autorité parentale, ou encore les droits des grands parents, ainsi que leurs conséquences.



Divorce et séparation

Le divorce ou la séparation de corps représentent bien souvent une situation stressante et conflictuelle, difficile à traverser.

Le dialogue entre les époux, concubins ou pacsés peut être rompu dans bien des cas, ce qui paralyse souvent les relations familiales.

Votre Avocate, Maître Léa LANGOMAZINO, vous épaule dans ces situations délicates et sensibles pour vous aider à trouver une solution, conformément à vos besoins et vos intérêts.

> le divorce pour faute
> le divorce par consentement mutuel ou nouveau divorce dit “ sans juge”
> le divorce pour acceptation du principe de la rupture du mariage
> le divorce pour altération définitive du lien conjugal

Chaque divorce entraîne des conséquences non négligeables sur la vie de couple mais aussi sur les droits parentaux, portant notamment sur la fixation de la prestation compensatoire entre époux, le montant de la pension alimentaire qui revient aux enfants, ou encore les modalités de l’exercice de l’autorité parentale.

Maître Léa LANGOMAZINO vous conseille ainsi quant à la gestion stratégique de votre divorce et de ses conséquences, tant personnelles que patrimoniales.

Contactez-moi pour une demande de procédure en droit des familles et des personnes

Contactez-moi